Fusing, thermoformage

 

Dans la continuité de l’apprentissage des différents arts du feu, ElisA a découvert et appris les techniques de découpe de plaques de verres et la fusion.

Pour chacune de ces réalisations faisant appel à la technique dite du fusing, il s'agit en fait de morceaux de verre de teintes différentes, découpés puis assemblés compte tenu de la forme souhaitée, "soudés" entre eux par fusion à haute température : une technique simple et très accessible à chacun.

Le fusing est une technique déjà utilisée il y a 3 500 ans dans la fabrication d'objets de verre ouvragés. Il’ agit en fait de la plus ancienne des techniques de fabrication et de travail du verre puisque « to fuse » signifie faire fondre le verre.

La fabrication d'objets en verre dans un four était jadis longue, complexe et interdisait la réalisation d'objets de grand formats.

La première période de prospérité de cette technique se situe, en Mésopotamie et son apogée pendant la culture égyptienne. Au début de l'ère chrétienne, l'usage des verres fabriqués au four fut remplacé par le soufflage.

Le verre travaillé au four réapparut en Europe autour de 1870. Depuis 1980, cette technique s'est répandue aux États-Unis puis dans le monde entier. Narcissus Quagliata est un l'un de nos contemporains qui utilise cette technique.

L’histoire de cet art a de l’importance pour comprendre son évolution au fils des années et les différents outils nécessaires à cette pratique.

C’est dans cet objectif qu’ ElisA souhaite faire bénéficier de son matériel et de ce savoir-faire à des stagiaires car il est extrêmement riche de possibilités créatives, les seules limites étant la taille du four utilisé ! En effet cette technique permet la réalisation de pièces des plus petites aux plus importantes.